Historique du parc

Posted on

Le parc est le cœur de trois municipalités, Ste-Béatrix, St-Jean-de-Matha, Ste-Mélanie. D’une superficie de 750 acres, le Parc Régional des Chutes Monte-à-Peine-et-des-Dalles a été créé en l979 et la Régie Intermunicipale en l984. Cette initiative fut une première au Québec, nous avons été les premiers en tant que Régie Intermunicipale à nous engager dans la mise en valeur d’un site naturel. En l985, nous avons procédé à l’acquisition des terrains et en l986, à l’aménagement des stationnements et des bâtiments de service à chacune des trois portes d’entrée du parc. En l996, nous avons réalisé des travaux d’aménagement impressionnants, dont les trois majestueux ponts qui enjambent la rivière l’Assomption et ouvrent le Parc sur un réseau de sentiers pédestres, d’aires de pique-nique, d’escaliers, de passerelles, de belvédères et d’un sentier d’interprétation de la nature.

Un coup de maître de Dame Nature!

Photo:Scène d'un tournage du célèbre téléroman devant la chute Monte-à-Peine.

Photo:Scène d’un tournage du célèbre téléroman devant la chute Monte-à-Peine.

Astucieux ce tour de passe-passe de la rivière l’Assomption qui déploie avec brio, en l’espace de 5 km, toutes ses manœuvres les plus subtiles : une gorge profondément encaissée, des cascades endiablées et trois chutes éblouissantes. Et ce spectacle grandiose s’étale dans un paysage ouvert où se côtoient les vallées profondes, les forêts matures avec leurs arbres centenaires et les champs agricoles aux pâturages vallonneux. Toute cette splendeur concentrée en un même lieu a donné naissance au Parc Régional. Le Parc renferme une foule de sites magiques et pittoresques, aménagés pour le randonneur sur 17 km de sentiers reliant la gorge et les cascades des Dalles, la mystérieuse chute Desjardins et la spectaculaire chute Monte-à-Peine.

Le site est fréquenté pour sa beauté mais ce n’est qu’à partir des années l960 que les gens de l’extérieur ont commencé à le visiter. C’est à cette époque qu’une équipe de Radio-Canada découvrit la splendeur de ce site encore secret et intact, ce qui amena le réalisateur du téléroman * Les Belles Histoires des pays d’en haut*, monsieur Bruno Paradis, à tourner les extérieurs dans ce décor féérique. Le Parc est un environnement vivant, en transformation constante qui évolue au rythme des saisons, alors sachez garder l’œil ouvert puisqu’il vous réserve d’autres merveilleuses découvertes. C’est à visiter!

Conseil d’administration

Le Parc est dirigé par un conseil d’administration qui est composé de six administrateurs, soit les maires ainsi qu’un conseiller de chaque municipalité. Le mandat principal des administrateurs du Parc est d’assurer la conservation, le développement et la mise en valeur de ce précieux élément du patrimoine naturel de Lanaudière.

À titre d’information :

Dénivellation
Sainte-Mélanie, du belvédère au fond de la vallée 51 mètres
Saint-Jean-de-Matha, du belvédère à la rivière 30 mètres
Sainte-Béatrix, en partant des Dalles à l’intérieur du parc, la rivière parcourt une dénivellation de 80 mètres